SHSC | Le régiment de Meuron
Index de l'article
Le régiment de Meuron
Quelques officiers et soldats du régiment de Meuron
D'autres soldats du régiment de Meuron
Toutes les pages

 

D’AUTRES SOLDATS DU RÉGIMENT DE MEURON DONT LA PRÉSENCE EST SIGNALÉE DANS LES REGISTRES DE LA PAROISSE CATHOLIQUE SAINT-JOSEPH-DE-CHAMBLY:

 

Le 7 décembre 1813, Ignace HANDLAWER, soldat originaire d’Alsace, est inhumé à Saint-Joseph, le 7 décembre 1813.

Le 21 décembre 1813, François SOLDATO, marié à Anne Debouero, originaire de Chanfrain, Piedmont, fait baptiser Antoine, à Saint-Joseph, le 21 décembre 1813.

Le 10 janvier 1814, François SCHWITZGEBEL, sergent de Meuron, est signalé aux registres.

Le 19 janvier 1814, Jean NICK du régiment de Meuron est inhumé, âgé de 43 ans, originaire de Bâle en Suisse.

Le 20 janvier 1814, Louis RIFF, sergent du régiment de Meuron, et son épouse Molie Guesol, originaires de Dussilieu (Aussilion), Allemagne, font baptiser Frédéric-Clément.

Le 13 août 1814, le soldat APPLE (APPLY) décédé, est inhumé à Saint-Joseph, le 15 août 1814. Originaire de Nondinge, duché de Bade.

 

Références:

Denis Racine, dans L'Ancêtre, janvier 1998, pages 173-180.

B.R.H. Vol 4, 1898, page 318; Vol 4 1900, pages 365-372.

B.R.H. Vol 5, 1899, page 115-116; Vol 4, 1898, pages 346-347.

Maurice Vallée, Le régiment suisse de Meuron au Bas-Canada, Société d’histoire de Drummondville, 2005, 378 pages.




 
Goto Top