SHSC | Recensements - Saint-Mathias 1765
Index de l'article
La population de Saint-Mathias selon le recensement de 1765
La démarche suivie et les limites du recensement
Le territoire recensé
L'interprétation
Les notables et domestiques
Les 108 unités d'habitation
Des résidants de Beloeil recensés à Saint-Mathias
Famille qui ont résidé dans la région Chambly-Saint-Mathias et non recensés
D'origine autre que française
Quelques observations
Quelques grandes familles fondatrices
Épilogue
Références
Toutes les pages
Le territoire recensé
Les recensés habitent les seigneuries de Chambly-Est, de Ramezay (Monnoir), de Rouville et de Beloeil. Ce territoire, situé sur la rive droite du Richelieu, s'étend de la paroisse de Saint-Charles-sur-Richelieu, jusqu'au-delà des limites actuelles de Saint-Athanase, et couvre ce qui est aujourd'hui Beloeil, McMasterville, Saint-Hilaire, Otterburn Park, Saint-Mathias, Richelieu, Sainte-Marie-de-Monnoir et Notre-Dame-de-Bonsecours.
Les actes des notaires de l'époque révèlent qu'en 1765 on en est encore à défricher la bande riveraine du bassin, soit le premier rang; il y a aussi des établissements le long de la rivière des Hurons, et le long du rapide Sainte-Thérèse. Mais le recensement ne précise pas la localisation. L'Île-à-l'ail a appartenu à la famille Legrain et à ses descendants.


 
Goto Top