Normande Poudrette (1936-2016) PDF Imprimer Envoyer
Mardi, 12 Avril 2016 00:00

 

NormandePoudretteNormande Poudrette, née le 1er août 1936 à Saint-Mathias, est décédée à Chambly, le 11 avril 2016.

 

Elle est la fille aînée d’Aurice Poudrette et de Noëlla Théberge, demeurant au Chemin de la Savane à Richelieu, dont l’adresse actuelle est le 280, chemin de la Rivière des Hurons Est. Ce couple s’était épousé le 22 août 1935 à Richelieu. Son grand-père paternel était Johnny Poudrette et Odena Gladu. Ses grands parents maternels, Joseph Théberge et Alphonsine Martel.

 

Normande Poudrette fréquente l’École Normale Saint-Joseph de Saint-Hyacinthe, où elle obtient son brevet B d’enseignement en 1953. Elle enseigne respectivement au couvent de Richelieu, à Rougemont et à Saint-Mathias de septembre 1953 jusqu’à janvier 1966. Soit quelque douze ans.


Elle quitte l’enseignement pour devenir secrétaire de la municipalité de Saint-Mathias, poste qu’elle occupa je 1er février 1966 jusqu’au 29 août 1998, soit une période de 32 ans. Elle a œuvré au cours des mandats des maires Sylvio Wilson, Roger Bélisle, Yves Frenière et Joseph Benoit, entre autres. Normande s’est impliquée dans la chorale « Le Chœur des Oliviers » pendant plusieurs années.


Elle a aussi donné temps et bénévolat à la Société d’histoire de la seigneurie de Chambly pendant huit ans, entre février 2005 et avril 2013. Administratrice minutieuse, secrétaire et trésorière de la Société, documentaliste, elle a catalogué et classé notre bibliothèque historique, organisé un système de secrétariat et de documents administratifs, équipé de meubles et d’ordinateurs nos locaux au 2445, avenue Bourgogne, mis au point un système d’archivage informatisé. Elle traitait la correspondance, accueillait les visiteurs, préparait les conseils d’administration. Bref, elle faisait tout.


Renommée pour sa rigueur et son honnêteté, Normande Poudrette oeuvrait discrètement. « J’étais plutôt dans l’ombre », affirme-t-elle. Elle ne recherchait pas les honneurs, ni les médailles. Sa satisfaction elle la trouvait dans un travail bien fait. Elle ne comptait pas ses heures. La disponibilité était une de ses grandes qualités.


Normande Poudrette avait épousé Fernand Lareau, fils d’Oscar et de Graziella Ledoux, le 13 juillet 1957. Son mari, garagiste, mécanicien de métier, qu’elle avait accompagné dans les travaux mécaniques, décèdera le 6 juin 1965. Normande Poudrette épousera ensuite Gérard Vigeant à l’église Très-Saint-Cœur-de-Marie le 13 janvier 1968. Elle laisse un fils, Patrick Lareau et une fille, née en 1968.


Paul-Henri Hudon, président
Société d’histoire de la seigneurie de Chambly


Note: La famille recevra les hommages de sympathie au Salon Desnoyers à Chambly le vendredi 22 avril de 19 heures à 22 heures. Et le samedi 23 avril de 10h30 à 13h30. Puis le cortège se rendra à l’église de St-Mathias-sur-Richelieu pour la cérémonie funèbre prévue à 14 heures. Au lieu de fleurs, prière de faire un don à la Société Alzheimer.

 

 

alt

Ce texte vous inspire des commentaires?

Vous souhaitez émettre une suggestion?

Merci de Cette adresse email est protégée contre les robots des spammeurs, vous devez activer Javascript pour la voir. .


 
Goto Top