SHSC | Clins d'oeil historiques
Des casernes à louer
Écrit par Paul-Henri Hudon   

À louer pour trois ans du 1er novembre prochain toutes les casernes et autres bâtisses publiques à Chambly, avec toutes les réserves du gouvernement du port de Saint-Jean, plus le Mess House en pierre et le magasin du commissariat à Chambly. Il n'y aura aucune réparation de faite par le gouvernement à aucune des bâtisses susdites.; aussi la caserne de la cavalerie et les écuries à Chambly.

(L'Ami du Peuple, 12 octobre 1836).

 
Le fort et son prisonnier
Écrit par Paul-Henri Hudon   

Joseph Gouguet, habitant de Saint-Denis, s'est rendu caution et pledge de la personne et des actions de Jean-Baptiste Laporte, dit Lasanté, détenu dans les prisons du fort de Chambly. Pour lesquels il oblige sa personne pour son élargissement des dites prisons et s'oblige et il hypothèque tout généralement ses biens meubles et immeubles, Signé Chevigny, P.H. Joubert.

(Antoine Grisé, no 2135, 23 septembre 1781)

 
Un échange de civilités entre militaires et civils
Écrit par Paul-Henri Hudon   

Lettre de Montréal, datée du 8 juin 1818, réponse aux habitants de Chambly par G. B. William, lieutenant du 99e régiment: Gentlemen, j'ai eu l'honneur de recevoir votre  aimable adresse du 6 juin courant et je me permets de vous retourner mes sincères remerciements pour l'expression de vos sentiments envers moi. Le témoignage de votre approbation et de la conduite du détachement du 99e  régiment qui était sous mon commandement est très flatteur pour moi, surtout lorsque ça vient spécialement d'un si ancien et expérimenté officier tel que le lieutenant-colonel de Salaberry et d'autres personnalités de Chambly, moins au courant de la discipline et des coutumes de l'armée. Que votre village si accueillant fleurisse en santé et prospérité sous les voeux sincères des notables (gentlemen). G. B. William (Montreal Gazette, 17 juin 1818).

 
<< Début < Préc 91 92 93 94 95 96 97 Suivant > Fin >>

Goto Top